Docteur Pierre Cordelier

Porteur du projet :Docteur Pierre CordelierDirecteur de Recherche Inserm et Responsable d’équipe au Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (CRCT)

Thème de recherche :Lutte contre le cancer du pancréas

Descriptif du projet :

Le cancer du pancréas est un fléau de santé publique qui deviendra la 2ème cause de décès par cancer dans les 5 prochaines années en raison d’une incidence croissante et de l’absence de détection précoce et de traitements efficaces.

L’objectif de ce projet de recherche du CRCT est d’accéder à une meilleure compréhension des mécanismes précoces de cancérogenèse pancréatique et de développer des stratégies thérapeutiques très innovantes, telle que la thérapie génique, afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints de ce cancer.

Cliquez ici pour plus de détails sur le projet IDEA (Identification of new vulnerabilities for the treatment of pancreatic adenocarcinoma)

Projet IDEA (Identification of new vulnerabilities for the treatment of pancreatic adenocarcinoma)

Docteur Pierre Cordelier explore dans quelle mesure l’étude des marques épigénétiques de l’ADN peut aider à améliorer le diagnostic précoce des patients. Cette équipe du CRCT recherche également de nouveaux réseaux géniques et fonctionnels impliqués dans la promotion de la croissance tumorale ou dans la résistance au traitement. Enfin elle poursuit le développement de nouvelles stratégies innovantes, notamment basées sur l’utilisation des virus oncolytiques, jusqu’en essai clinique de phase II. Cet effort de recherche est rendu possible grâce à des modèles expérimentaux précliniques et de cohortes de patients uniques en leur genre.

Ce projet de recherche étudie les conséquences fonctionnelles du ciblage d’une enzyme (la cytidine désaminase ou CDA) que l’équipe de chercheurs a retrouvé surexprimée dans les tumeurs de patients résistants le plus au traitement. Leurs études préliminaires ont permis de mettre en évidence que cette enzyme se trouve à la croisée de deux mécanismes majeurs de l’oncogenèse (le métabolisme tumoral et celui de l’ADN). Durant cette étude, les chercheurs s’attacheront à mieux décrypter les mécanismes moléculaires mis en jeu afin de révéler de nouvelles vulnérabilités et ainsi de proposer de nouveaux traitements pour la prise en charge de ce cancer incurable.